Mise à jour du 2 décembre 2006

Mr de Coutine, qui était chevalier de Malte et propriétaire de la terre des Billoux est mort le 25 novembre 1846. Il était né au château de Cerclier en 1769.

505

Il avait, longtemps avant sa mort, choisi l'emplacement de son tombeau. Il en avait tracé le plan et avait même fait fabriquer son cercueil et l'avait essayé à maintes reprises pour s'assurer qu'il serait bien de sa taille !

508

Une rue porte désormais son nom.100_5502

Cette rue part de la route de Pérassier , passe au bout de la rue des Merles et va jusqu'au bout du lotissement des Billoux.

Ce tombeau se trouve à proximité, dans un champs se situant vers ce lotissement mais la propriété est privée et il est interdit de s'y rendre.

C'est dommage car au début du siècle, c'était un lieu de promenade très prisé.

De plus, le tombeau a profané il y a déjà plusieurs décennies.

Voici un extrait du "Guide de Néris les Bains" datant de 1893 :

"Au fond du parc des Arènes, le voyageur s'arrête devant une petite porte qui donne accès sur la campagne ; en tournant à gauche et en suivant un petit chemin bordé de buis comme la plupart des sentiers qui entourent Néris, il arrive aux Billoux. Il longe alors le jardin de la propriété, traverse la cour, sur les côtés de laquelle il rencontre des débris de chapiteaux et de colonnes, puis, à travers un pré, lui faisant face, il aperçoit le tombeau du chevalier de Coutines.

Ce tombeau, en forme de petite chapelle, est construit en pierre de Volvic. Celui qui repose dans ce lieu si paisible et si pittoresque était parti très jeune (il avait 14 ans) pour Malte (en 1782) revint vers 1818. Il mourut en 1846. Comme Chateaubriand, le chevalier de Coutines avait, de son vivant, choisi l'emplacement et fait construire la demeure où il devait dormir son dernier sommeil. Il en surveillait lui même les travaux. On nous a raconté, à ce sujet, que ne voulant négliger aucun détail, il fit creuser un cercueil en pierre dans lequel il voulut s'étendre, afin de s'assurer de l'exactitude des mesures. Après sa mort, il fut placé dans un cercueil en chêne et comme l'épaisseur de ce nouveau cercueil n'avait pas été calculée, il fut fort difficile de l'introduire dans le premier.

Cette promenade est l'une des moins longues et des plus agréables ; c'est un petit pélerinage que font presque tous les baigneurs de Néris".

100_5829

Egalement une photo de l'intérieur du tombeau.

100_5831

Acte de décès du Chevalier (25 novembre 1846) :

D_c_s_Chevalier_de_Malte

"L'an mil huit cent quarante six, le vingt cinq novembre, à quatre heures du soir, par devant nous adjoint délégué par Mr le Maire pour remplir la fonction d'officier de l'état civil de la ville de Montluçon, chef lieu de canton, département de l'Allier, sont comparus MM Jean Louis Désiré Eugène Lecointe, propriétaire âgé de quarante sept ans, demeurant à Montluçon et Francois Amédée Villatte de Peufeilhoux, Maire de la commune de Néris, y demeurant, âgé de quarante un ans, neveux du décédé, lesquels nous ont déclaré que Mr Jean Gilbert Villatte de Peufeilhoux, propriétaire, âgé de soixante quinze ans, né et demeurant en cette ville, célibataire, fils de feux Louis Villatte de Peufeilhoux et de défunte Catherine Madeleine Fourneaud est décédé en son domicile, Grande Rue, aujourd'hui à une heure du soir et ont les déclarants signé avec nous le présent acte après lecture faite.