L'an 1860, le 16.09 à midi, jour et heure fixés pour la séance d'installation du nouveau conseil municipal de cette commune, nous, Amédée Maurin, maire de la commune de Néris, nous sommes transportés dans le lieu ordinaire des séances du conseil municipal pour procéder à l'installation des nouveaux membres du conseil élus par l'assemblée électorale des 19 et 26.08 dernier, suivant procès verbaux en date des mêmes jours et approuvés par Monsieur le Préfet le 03.09.1860 et où étant nous avons en présence de Mrs les membres nouvellement élus donné lecture de la formule du serment prescrit par l'article 14 de la constitution et le Sénatus Consulte du 23.12.1852 le dit serment ainsi conçu : "Je jure obéissance à la Constitution et fidélité à l'Empereur". Nous avons appelé successivement chacun des nouveaux membres élus et les avons invité à prêter le serment sus-mentionné, ce que chacun a fait immédiatement en disant "Je le jure" et dans l'ordre suivant : Forichon Aimé (178 voix), Andrivon Jean Baptiste (139 voix), Ducreuzet Charles (136 voix), Meillet Henri (134 voix), Larbaletier Marien (133 voix), De Peufeilhoux Amédée (133 voix), Bonnet Augustin (131 voix), Figuière Joseph (131 voix), Meunier-Verges (128 voix), Thomas Mathieu (125 voix), Blanchet Zulma (125 voix), Meunier Gilbert (117 voix), Meillet Marc (107 voix), Rochette Jacques (95 voix), Forichon Antoine (90 voix), Raphanel Gaspard (85 voix).

En conséquence nous les avons installé comme membre du conseil municipal de la commune de Néris.